Projections 2018 - We Love Green

Projections 2018

En plein coeur du festival, un espace de projection revisité, sous un grand tipi ouvert, avec des casques pour s’immerger et regarder un grand film fiction ou un documentaire entre deux concerts.

Objectif ? Changer de regard sur notre planète grâce à celui de réalisateurs du monde entier.
Programmation en partenariat avec le Festival Atmosphères 

Samedi 2 Juin

Ban'Ya (13h15-13h35)

de Marine Denis, Lucie Pelissier, Pablo Piette, Olivier Le Solleu

Au sud-est du Bangladesh, l’ile de Kutubdia a perdu près de la moitié de son territoire en 50 ans. Témoins d’un monde et d’un climat qui se transforment, les habitants espèrent pouvoir continuer y vivre et tentent de s’adapter. Pourtant, a quelques kilomètres sur le continent, près de la ville de Cox’s Bazar, beaucoup ont déjà fait le choix de la migration. Mais ont-ils vraiment la perspective d’un avenir meilleur?

Les Guerrières de la Paix (13h40-14h25)

de Hanna Assouline et co-réalisé avec Jessica Bertaux
Images par Maïa Boyé
Montage par Matthieu Lère

En 2014, alors que les tensions entre Israël et Palestine sont au plus haut, des femmes israéliennes et palestiniennes créent un mouvement : Women Wage Peace. Elles demandent simplement que leurs dirigeants se retrouvent pour négocier et rétablir la paix dans la région. En 2018, le mouvement compte plusieurs dizaines de milliers de membres, de tous horizons politiques et de toutes origines.

(France 2018)

L’intelligence des arbres (14h30-15h50)

de Julia Dordel & Guido Tölke

Un forestier en Allemagne, Peter Wohlleben, a observé que les arbres de sa région communiquent les uns avec les autres en s’occupant avec amour de leur progéniture, de leurs anciens et des arbres voisins quand ils sont malades.Ce documentaire montre le travail minutieux et passionnant des scientifiques, nécessaire à la compréhension des interactions entre les arbres ainsi que les conséquences de cette découverte.

(France, 2016)

Pierre Rabhi, au nom de la Terre (16h00 - 17h40)

de Marie-Dominique Dhelsing

Pierre Rabhi est paysan, écrivain et penseur. Il est l’un des pionniers de l’agro-écologie en France. Amoureux de la Terre nourricière, engagé depuis quarante ans au service de l’Homme et de la Nature, il appelle aujourd’hui à l’éveil des consciences pour construire un nouveau modèle de société où « une sobriété heureuse » se substituerait à la surconsommation et au mal-être des civilisations contemporaines

(France, 2013)

Rap, Cigare et Vin Nature (17h40-17h55)

de Romain Cole et Ginger Ringer

Le projet Rap, Cigare et Vin Nature est né par hédonisme.  Les réalisateurs sont partis en Sicile interviewer des vignerons « natures », c’est-à-dire qui produisent du vin au plus près du raisin, sans rien ajouter dedans. Et ce que qu’ils ont trouvé, ce sont des aventuriers illuminés pour qui le vin est un prisme qui leur permet de penser le monde. Ils ont partagé leur temps, leur verre et leurs idées. C’est juste une conversation en puzzle entre cinq des meilleurs vignerons siciliens à laquelle vous êtes invités. Ce premier épisode vous assoit face à Aldo Viola, Arianna Occhipinti, Frank Cornelissen, Anna Martens et Salvo Foti.

(France, 2018)

Paysans révoltés, paysans connectés (18h00-18h45)

de Antoine Guerre

Déplorant un million cinq cent mille agriculteurs de moins en cinquante ans, les campagnes françaises vivent un malaise profond. Traditionnellement, la profession exprime sa colère et son désespoir avec violence. Préfectures aspergées de purin, pneus brûlés devant les géants de l’agroalimentaire : ce sont ces images qui tournent en boucle à la télévision. Mais une nouvelle génération plus pacifique s’empare d’Internet pour faire passer ses messages de manière créative.

(France, 2017)

Dimanche 3 Juin

Rap, Cigare et Vin Nature (13h15-13h30)

de Romain Cole et Ginger Ringer

Le projet Rap, Cigare et Vin Nature est né par hédonisme.  Les réalisateurs sont partis en Sicile interviewer des vignerons « natures », c’est-à-dire qui produisent du vin au plus près du raisin, sans rien ajouter dedans. Et ce que qu’ils ont trouvé, ce sont des aventuriers illuminés pour qui le vin est un prisme qui leur permet de penser le monde. Ils ont partagé leur temps, leur verre et leurs idées. C’est juste une conversation en puzzle entre cinq des meilleurs vignerons siciliens à laquelle vous êtes invités. Ce premier épisode vous assoit face à Aldo Viola, Arianna Occhipinti, Frank Cornelissen, Anna Martens et Salvo Foti.

(France, 2018)

Demain tous crétins ? (13h35-14h30)

de Sylvie Gilman et Thierry De Lestrade

Baisse du QI, multiplication du nombre d’enfants atteints d’hyperactivité ou souffrant de troubles de l’apprentissage : les tests les plus sérieux révèlent ce qui paraissait inimaginable il y a 20 ans : le déclin des capacités intellectuelles humaines. Serions nous entrés dans une sorte « d’évolution à l’envers » ? La question est posée par d’éminents chercheurs. Au banc des accusés, les perturbateurs endocriniens qui ont envahi notre quotidien et menacent les cerveaux des bébés. Révélations sur un phénomène inquiétant. (Et conseils pour protéger les générations futures !).

(France, 2017)

One Strange Rock - Episode 2 : Une Bouffée d'air (14h40 -15h30)

Pour les quelques privilégiés ayant eu la chance de contempler la Terre depuis l’espace, la fine ligne bleue qui enveloppe notre monde en fait une exception parmi toutes les autres planètes connues. Elle rend possible la vie. La création et la régulation de cette atmosphère riche en oxygène est absolument fascinante. Une « rivière volante », une tempête de poussière à l’échelle planétaire, la fonte d’un glacier et la créature la plus essentielle à notre survie que nous n’ayons jamais vue : autant d’éléments interconnectés qui rendent la vie possible et permettent à la planète de respirer.

(U.S.A 2018)

Empathie (16h00-17h15)

de Ed Antoja

Ed est chargé de réaliser un documentaire pour tenter de changer les mœurs de la société qui portent préjudice aux animaux. Ed n’est pas, au départ, un ardent défenseur de la cause animale. Il doit donc d’abord chercher à se convaincre pour parvenir ensuite à sensibiliser le public.

(Espagne, 2017)

En partenariat avec le Greenpeace Film Festival.

Indonésie, le fleuve victime de la mode (17h20-18h20)

de Martin Boudot

Sur l’île de Java s’écoule le euve le plus pollué de la planète. Plus de 500 usines de textiles rejettent directement leurs eaux usées dans le Citarum, impactant la santé des millions de personnes vivant sur ses rives. Le polyester qu’on y fabrique est destiné aux plus grandes marques de vêtements. Une industrie de la mode qui tarde à se tourner vers une production vraiment durable.

(France, 2017)

Fishpeople (18h30-19h20)

de Key Malloy

FISHPEOPLE, raconte les histoires de personnages exceptionnels, qui ont dédié leur vie à la mer. Des surfeurs aux pêcheurs sous-marins, en passant par un ancien mineur de charbon et un groupe d’enfants du centre-ville de San Francisco, c’est un film sur les transformations subies en passant du temps sur l’océan…

(USA, 2017)

En partenariat avec le Paris Surf and Skateboard Film Festival 

La billetterie est ouverte !

Je prends mes billets !