Résidence Workshop 2017

WORKSHOP 2017 : UN WORKSHOP POP ART RÉVÉLATEUR DES TALENTS

Chaque année, We Love Green invite de jeunes architectes et designers à occuper l’espace scénique du festival autour d’une réflexion éco-conceptuelle. Grâce au soutien du Ministère de la Culture et du BHV MARAIS, le Workshop dévoile aujourd’hui son lot de structures novatrices et artistiques.

Pour cette 5ème édition du Workshop, vingt collectifs ont été sélectionnés par un jury présidé par Jean-Charles de Castelbajac, composé de Tadashi Kawamata, XTU architects, Scott Longfellow des D’Days, Goliath Dyèvre, Laëtitia Benedetti du lieu du design, Sébastien Willery du BHV MARAIS, Label Famille, Benoît Pointreau du VIA et Stéphane Bulliard de la région Île-de-France.

Pendant deux semaines, les résidents ont pu concrétiser leurs projets dans une ancienne boite de nuit parisienne, transformée pour l’occasion en un gigantesque atelier de création porté par Plateau Urbain. Matières premières, outils et moyens humains sont mis à disposition des résidents pour l’occasion de ce grand Workshop. L’objectif est donc de mélanger les arts tout en renforçant l’enjeux écologique du festival.

Afin de réaliser les projets de la Résidence Workshop, l’équipe scénographie du Festival a récupéré des matériaux auprès de différents partenaires qui participent au projet. Parmi nos précieux collaborateurs, la marque Farrow and Ball qui fournit depuis 2 ans plus 50L de peinture. « Grâce à Farrow and Ball une vraie touche de couleur a été apportée à l’ensemble des projets du Workshop ! » Julie Ganter, directrice de la communication du festival.

Parmi les installations finales : quatre pavillons, sept projets mobiliers, cinq installations textile et deux restaurations d’œuvres réalisées en 2015.

 

20 projets sélectionnés pour la 6ème édition du festival

Tipizi
de Joan Tarragon

Un tipi nouvelle génération qui devient une lanterne habitable à la tombée de la nuit, allégorie architecturale ou interprétation contemporaine d’un habitat séculaire qui semble créer une architecture évanescente et légère.

Oculus
de Asama

Espace propice au partage, à la flânerie, un lieu plus calme mais qui reste connecté, comme un repère dans le festival. L’expérience Oculus permet une progression entre le festival et l’intérieur de l’installation qui, tel un puits de lumière, nous invite à nous rassembler comme on se réunirait autour d’un feu.

Hors Contexte
selon Les 3 Poules

Le silence n’est ici plus de mise, dans cette bibliothèque à ciel ouvert on se retrouve, on échange des mots ou des regards, on se repose…

The Green Whales
de Coralie Cointreau

Le projet est un « couloir » destiné au passage, à la séparation et pourquoi pas aux jeux pour grands comme petits. Très coloré, il peut aussi servir de point de rencontre.

Pedal Green
selon Ça va faire du bruit !

Pedal Green conte le mariage d’un paysage pédaluresque avec une technologie d’antan : la dynamo. Pédale tu verras bien ce qui se passe !

La Forêt Suspendue
selon Par Ici!

La Forêt Suspendue invite le festivalier à s’installer dans un espace en apesanteur. Rythmé par les balancements et la musique, l’installation offrira la possibilité d’adopter une position contemplative le temps d’une pause.

Banc Debout
selon All Around

En offrant une posture entre repos et vigilance, Banc Debout dialogue avec la détente engagée du festival We Love Green.

Yaki
selon Alexandra Bonteil

Yaki est une plage de repos, un espace de convivialité où se retrouver entre deux scènes du festival.

Confident-Ciel
de La Triplette

En mettant au goût du jour le confident du 19ème siècle, nous souhaitons créer un espace où les personnes peuvent se retrouver, échanger, partager et même écrire… La structure devient ainsi le mur d’expression du festival.

Meuble-Vêtement
de Les Redipilis

Faire corps avec le vêtement afin de l’animer et de lui redonner vie ! Venez habiller le cocon, enfiler les manches, jouer avec cet objet hybride !

Pioupiou
selon Dakse

Les Pioupiou sont de petits isoloirs volatiles qui s’installent où bon leur semble. Ils se présentent comme de petits espaces où l’on peut se retrouver ou se cacher, seul ou à deux.

Tempo
de Joris Amblard

Tempo est un lieu convivial, où les barils sont les maîtres du rythme. Petits et grands peuvent venir s’amuser à se synchroniser sur le battement par minute du festival We Love Green.

Ivy
de Philippine Bardoux x Pauline Meyzenq

IVY a pour but de recouvrir les structures en métal à la manière d’un lierre. Jouant avec le mouvement, les couleurs et la lumière, le projet se veut imposant et délicat à la fois.

Douche Sonore
selon Les Miraud

Nous aimons sentir la musique, la vivre. Cette installation est inspirée de la forte relation entre le corps et la musique. Ainsi, elle permet de poser une note sur chacun de nos mouvements.

Déambulons dans les Bois
DP x DMA

« Déambulons dns les bois » est un parcours autour de la déambulation dans l’un des espaces boisés du site et propose durant un laps de temps une expérience spécifique aux festivaliers, le temps d’un passage d’un lieu à un autre.

BIM
selon Bim Duo

Twister, pimper, électriser l’édition 2017 avec le graphisme coloré d’Ophélie et Loïc du duo BIM.

Vol au Vent
selon Bertrand Fonpeyrine & Romain Bourguet

Proposition graphique et plastique de lettrages festifs et colorés.

Oui Love Blabla
selon Léa Dury et Sofia Tonoly

Il s’agit de chanter, parler, chuchoter, écouter ou se confier… dans un des hauts parleurs qui jalonnent le parcours.

In The Mood For Flowers
M.S.A.C

Un décor pour se photographier, seul ou à plusieurs et garder la mémoire de ce festival vert.

Phononde
Sanzöu

Phononde est une installation interactive collective mêlant musique et technologie ainsi qu’eau et lumière de manière singulière.

Un grand MERCI

Toute l’équipe du festival adresse un grand MERCI à tous les participants de l’appel à Inscriptions Workshop, au membre de notre jury d’experts, aux écoles LISAA et Boule, aux lycées La Source de Nogent et François Mansart ainsi qu’au BHV MARAIS !

La billetterie est ouverte !

Je prends mes billets !