Toutes nos actions éco-responsables en détail - We Love Green

Toutes nos actions éco-responsables en détail

WE LOVE GREEN est un laboratoire d’expérimentation de solutions de développement durable pour le secteur événementiel et le spectacle vivant.
Le village éphémère WE LOVE GREEN, à travers 6 grands programmes culturels, prouve que le développement durable est compatible avec nos modes de vie actuels .
La production éco-responsable, programme phare du festival WE LOVE GREEN, est régie par une charte développement durable articulée autour de 6 axes : l’énergie, l’alimentation, l’eau, les déchets, les transports et la sensibilisation.

Depuis 2011, le festival propose des solutions durables et responsables aux problématiques environnementales actuelles.

Détails de la charte développement durable ci-dessous

Retrouvez également les 5 autres programmes culturels du festival :

  • la Scénographie
  • les Conférences- Think Tank
  • la Restauration
  • la pépinière de Start-up
  • les Projections de films & documentaires

L'Énergie

Depuis 2011, WE LOVE GREEN est un laboratoire dont l’objectif est de tester les innovations de demain en matière d’énergies de sources durables.

100% d’énergies de sources renouvelables sur le Festival
Le festival crée sa propre énergie sur place grâce à des générateurs à huiles végétales. Ces huiles sont sourcées en France et alimentent la totalité des générateurs. En 2017, c’est 25 000 litres d’huiles sourcées en France qui ont été utilisés.

Une scène alimentée en panneaux solaires
Des panneaux solaires alimentent l’ensemble du dispositif vidéo de la scène du Think Tank sur toute la durée du festival. En 2018, la totalité de la scène du Think Tank sera alimentée grâce aux panneaux solaires.

Des ampoules basses consommation sur tout le Festival
95% du festival est équipé par des ampoules basse consommation / LED, des scènes lives, aux restaurants en passant par la scénographie

L'Alimentation

L’engagement de WE LOVE GREEN pour une restauration responsable a pour objectif, depuis sa première édition en 2011, de proposer aux festivaliers une restauration saine, réfléchie, équitable, juste, se basant sur des méthodes de production respectueuses de l’environnement.
We Love Green s’est appuyé sur les méthodes et principes élaborés par le CERVIA mais aussi SLOWFOOD et des recommandations du Ministère de l’Agriculture.

Traçabilité des fournisseurs et produits
Le Festival fourni aux restaurants une carte des fournisseurs franciliens, producteurs, maraîchers, distributeurs et fermes, bios et locaux à utiliser pour le sourcing produit avec bon pour le climat.

Des camions frigorifiques partagés pour les restaurants
Le festival mutualise les camions frigorifiques des restaurateurs pour limiter la consommation énergétique. En 2017, seulement 10 camions frigorifiques ont été utilisés au lieu de 39 pour nos 39 restaurateurs engagés.

Un restaurant Freegan Pony sur le Festival
Le Festival propose à ses festivaliers des repas préparés à partir d’invendus alimentaires de la ville de Rungis, des agriculteurs et des maraîchers franciliens de la carte fournisseurs du festival. En 2017, 1300 repas cuisinés 100% à partir d’aliments invendus par Freegan Pony.  

Don des invendus
Le festival redistribue les invendus des restaurateurs du festival à des associations caritatives à proximité. En 2017, près de 500 équivalent repas ont été redistribués par Linkee aux associations telles que:  La chorba, Aurore, Restos du coeur.

L'Eau

Une consommation d’eau calibrée grâce aux dispositifs mis en place par le festival.

Eau gratuite sur le Festival
Un système de distribution d’eau gratuite, avec bouton poussoir, contrôlant la consommation est mis en place sur le festival. En 2017, 3 points d’eau, avec au total, 56 robinets mis en place grâce à Eau de Paris.

100% toilettes sèches sur tout le Festival
L’ensemble du festival est équipé à 100% de toilettes sèches, limitant la consommation d’eau et de produits chimiques. En 2017, 1,65 millions de litres d’eau et près de 50 000 litres de produits chimiques économisés.

Les toilettes du futur testés sur le Festival
Des toilettes écologiques très futuristes et haut de gamme fonctionnant à l’énergie solaire qui permettent une récupération des urines afin de créer un engrais minéral issu du phosphate des urines. En 2017 , c’est 12,7 kg de phosphate produit pour les sols, 507,5 kg d’émission carbone économisée et 116 774 litres d’eau économisés.

Les déchets - Acte I

RECYCLER :

100% de la vaisselle est compostable et compostée
Tous les restaurateurs se fournissent en vaisselle compostable et compostée pour les assiettes, bols, couverts et serviettes. Depuis 2015, le festival composte une grande partie de ses déchets. Pour la première fois en 2017 : une partie des déchets compostés a été récupérée par la Ville de Paris pour l’intégrer à ses flux.

Centre de tri des déchets
Le Festival a mis en place un centre de tri visible avec 5 flux : compost, multi matériaux, verre, ordures ménagères, cellophane & PET. Le Festival recycle et traite les déchets suivants : le film plastique, les litières et urines, les huiles, le bois et mobilier, les cartons, les bouteilles plastiques & les piles. En 2017; le centre de tri a permis de valoriser 70% de déchets grâce à une équipe de 70 bénévoles de la Brigade Verte.

Création de compost
Le festival récupère et transforme les déchets et urines afin de les revaloriser en fertilisants agricoles (Norme NFU 44-095). Ces composts sont ensuite redistribués aux agriculteurs locaux. En 2017, 14 000 litres de compost ont été créés grâce à 47 000 litres de déchets (litières toilettes sèches) et 17 000 litres d’urines ont été valorisées en fertilisant agricole.

Récupération des huiles usées
Les huiles utilisées par les restaurateurs sont récupérées afin d’être recyclées.

Les déchets - Acte II

RÉUTILISER :

Scénographie recyclée / recyclable
Création d’un programme pédagogique intégré aux écoles Boulle, LISAA et Lycée François Mansart pour développer des projets artistiques innovants à partir de matériaux de récupération et permettre aux étudiants de développer leur premier projet professionnel.

Mutualisation et partage des éléments de production
Mobilier, barriérage et signalétique du festival donnés ou prêtés à d’autres événements. En 2017, des oeuvres ont été exposées à Solidays, sur les Berges de Seine (avec le collectif Plateau Urbain) et au festival Climax à Bordeaux. Des matériaux et du mobilier ont été donnés au OuiShare Fest, pour la création de leur scénographie.

Récupération de la paille
Les ballots de paille utilisés durant le festival sont récupérés par le Zoo de Vincennes afin d’être réutilisés. En 2017, 600 ballots de paille de 20 kilos chacun, ont été récupérés.

Les déchets - Acte III

RÉDUIRE :

Moins de papier
Les billets du festival sont dématérialisés, à présenter sur son smartphone ; le programme est disponible sur l’application du Festival et des bâches ou des panneaux en bois sont utilisés sur le site pour les informations et la signalétique ; aucun flyer n’est distribué sur le site, ni par le festival ni par ses partenaires.

Moins de plastique
Depuis sa création le Festival utilise le système du gobelet consigné et re-utilisable, fournit aux équipes de production des gourdes afin d’éviter les bouteilles plastiques, et propose également ces gourdes à la vente pour les festivaliers.

Les Transports

Pas de parking sur le Festival
Situé en plein coeur du Bois de Vincennes le Festival est accessible en transports en commun : métro, bus, rer; en vélib, vélo, ou en taxi (vert) à plusieurs !

Communication sur les transports durables !
Communication sur les transports en commun sur le site internet du festival et mise en avant de nouvelles alternatives plus écologiques, comme les moyens de transports électriques !

Mutualisation des camions de fret
Le Festival s’efforce de mutualiser les camions de transport de marchandises en mettant en relation les différents prestataires du festival grâce à une plateforme de mutualisation et d’optimisation des flux. Cet outil collaboratif permet mise en relation entre expéditeurs et transporteurs et donc la rentabilisation des trajets.

La Sensibilisation - Acte I

Un Workshop Restauration
Un workshop est organisé par les équipes du festival pour former et préparer les restaurateurs sélectionnés (via un appel à projet) en expliquant l’engagement du festival pour une restauration saine, locale, respectueuse de l’environnement. En 2017, 39 restaurateurs ont proposé leur cuisine sur le festival et participé au workshop de formation.

Un Workshop Scénographie
Le Festival ouvre les portes de son workshop aux artistes sélectionnés, finance la production de leurs oeuvres, source les matériaux recyclés en amont, et offre deux semaines de résidence dans son ateliers de création accompagnés de ses équipes dédiées, afin de réaliser une scénographie eco-conçue. Lors de la précédente édition, ce sont 50 résidents qui ont pu bénéficier de cette formation. Ils ont créé 5 pavillons, 7 projets de mobiliers, 7 installations artistiques et ont restauré 2 installations de l’édition 2015 et 2016 de WE LOVE GREEN.

 

La Sensibilisation - Acte II

Un don à l’achat du billet
Chaque festivalier, lors de l’achat de son billet pour le festival, a la possibilité de faire un don à l’ONG de son choix. En 2017, 3 000€ ont été récoltés pour l’association GERES pour la solidarité climatique.
En 2018, les festivaliers ont le choix entre les associations : Surfrider Foundation Europe, Greenpeace France, Emmaüs Solidarité, Utopia 56 ou Singa France.

Accueil des ONG
Les ONG partenaires du festival viennent à la rencontre des festivaliers afin de les sensibiliser au développement durable et promouvoir leurs actions. En 2017, étaient présentes les associations : Greenpeace France, Echo, Générations cobayes, Singa, Emmaüs Solidarité, France Nature Environnement & more!

La Sensibilisation - Acte III

Sensibilisation des équipes
Sur chaque badge de l’équipe de production du festival un “écopass” où sont inscrites les eco-consignes à respecter sur le Festival.

Une calculette carbone !
Le Festival a créé son propre outil « calculette carbone pédagogique » spécifique aux événements tels que les festivals, afin de permettre une meilleure efficacité de l’analyse et du contrôle : choix des produits, saisonnalité, empreinte carbone.

La compensation carbone
Le Festival compense ses émissions carbone en contribuant à des projets de restauration écologique en Europe et à travers le monde.

Découvrir la programme complet du festival

programmation 2018